nitiFilter® sur une Peugeot 207

Nous avons procédé à l’installation d’un nitiFilter®, le filtre à huile permanent et auto-nettoyant, juste à l’intervalle de vidange à 28 318 km . Nous ne changeons pas l’huile. Les valeurs nominales pour l’huile 5W30 utilisée sont de 63 cSt pour la viscosité à 40°C et 10,6 cSt pour la viscosité à 100°C.

Nous réalisons une analyse d’huile* qui donne les résultats suivants :

[ut_count_up color= »#ee7402″ to= »98.7″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 40°C – cSt [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »13.67″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 100°C – cSt [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »30″ icon= »fa-tachometer » width= »fourth » last= »false »] Contaminant  : Silicium  – ppm [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »118″ icon= »fa-wrench » width= »fourth » last= »true »] Usure : Fer – ppm [/ut_count_up]

 

 

[ut_title_divider margin_top= »20″] Un mois plus tard [/ut_title_divider]

Comme prévu, l’huile est en apparence très dégradée. Nous réalisons une nouvelle analyse un mois plus tard à 31 342 km . Nous constatons que les résultats s’améliorent sauf pour un des métaux d’usure :

[ut_count_up color= »#ee7402″ to= »84.4″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 40°C [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »12.76″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 100°C [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »30″ icon= »fa-tachometer » width= »fourth » last= »false »] Contaminant  : Silicium [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »138″ icon= »fa-wrench » width= »fourth » last= »true »] Usure : Fer [/ut_count_up]

Comme un seul métal d’usure présente une dégradation, nous décidons de conserver l’huile.

 

[ut_title_divider margin_top= »20″] Huit mois plus tard [/ut_title_divider]

Nous réalisons une nouvelle analyse d’huile moteur 8 mois plus tard à 39 003 km , ce qui fait donc   environ 11 000 km avec le nitiFilter®

[ut_count_up color= »#ee7402″ to= »66.9″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 40°C [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »11.23″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 100°C [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »11″ icon= »fa-tachometer » width= »fourth » last= »false »] Contaminant  : Silicium [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »47″ icon= »fa-wrench » width= »fourth » last= »true »] Usure : Fer [/ut_count_up]

L’huile est à nouveau OK !

[ut_title_divider margin_top= »20″] 2 ans plus tard [/ut_title_divider]

Enfin, nous procédons à une nouvelle analyse d’huile moteur 2 ans plus tard à 52 693 km , ce qui fait donc   environ 25 000 km avec le nitiFilter® et une huile qui a désormais plus de 4 ans

[ut_count_up color= »#ee7402″ to= »69.1″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 40°C [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »10.96″ icon= »fa-flask » width= »fourth » last= »false »] Viscosité à 100°C [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »10″ icon= »fa-tachometer » width= »fourth » last= »false »] Contaminant  : Silicium [/ut_count_up] [ut_count_up color= »#ee7402″ to= »74″ icon= »fa-wrench » width= »fourth » last= »true »] Usure : Fer [/ut_count_up]

 

L’huile est toujours OK et proche du nominal… alors convaincu que la vidange n’est pas toujours nécessaire avec le bon produit ?

 

* Analyse réalisée par FluidLife

Détail de l’analyse d’huile sur cette voiture

détail analyse d'huile sur une 207