12 février 2018 Annabelle BONNAUD

Le clapet by pass, ou pourquoi votre filtre à huile ne sert à rien quand vous en avez le plus besoin !

Saviez-vous que votre filtre à huile actuel possède un clapet by pass, qui pourrait nuire au bon fonctionnement de votre moteur ? Aussi appelé clapet de dérivation ou clapet de décharge, cette pièce est une dérivation du circuit de lubrification qui permet à l’huile de continuer de passer en cas de colmatage du filtre, ou bien si l’huile est trop visqueuse. Son rôle initial est donc de permettre aux pièces moteur de continuer à être lubrifiées au cas où le filtre soit bouché.

En pratique : lorsque le filtre se bouche – en raison de trop d’impuretés ou d’une anomalie moteur, le clapet by pass s’ouvre pour laisser circuler l’huile, comme le montre la vidéo qui suit.

 

Qu’est-ce que je risque si le clapet by pass s’ouvre ?

Concrètement, l’ouverture du clapet bypass peut causer les problèmes suivants :
– L’huile propre se contamine au contact de l’huile souillée. Les contaminants « brûlent » l’huile et créent une consommation supplémentaire d’huile.
– L’huile polluée lubrifie moins bien les composants, causant l’usure prématurée du moteur.

Or cette huile non filtrée, passant à travers le clapet, va directement alimenter le moteur et entrainer avec elle des impuretés et contaminants. C’est en cela qu’elle peut avoir des effets néfastes sur la lubrification des composants, et accélérer leur usure, pouvant même aller jusqu’à la casse moteur.

Autrement dit, quand votre moteur n’est plus protégé quand il en a pourtant le plus besoin !

Vous passerez d’une simple anomalie à une défaillance majeure.

 

Comment savoir si le clapet by-pass du filtre conventionnel s’ouvre ?

Si vous êtes un utilisateur professionnel dont le moteur a une puissance supérieure à 150 kW (engins de TP, Poids Lourds, moteurs marins, etc.), le motoriste a normalement intégré une alarme de colmatage de filtre et un indicateur s’affichera sur votre tableau de bord. Si vous avez un doute, posez-lui la question.
Si votre flotte est composée de petits utilitaires, il y a malheureusement de fortes chances que vous ne sachiez pas quand le clapet by-pass s’ouvre.
Si vous utilisez un véhicule léger, vous n’aurez malheureusement aucune indication sur le colmatage du filtre. Dans le pire des cas, l’indicateur de pression d’huile clignotera au ralenti lorsque le moteur est chaud (quand le filtre est quasiment complément colmaté). A ce stade, vous remarquerez que le moteur fait plus de bruit qu’à la normale, a une reprise difficile et une consommation plus élevée de carburant.

 

Des filtres sans clapet bypass, ça existe ?

Alors comment régler le problème ? Le clapet by pass est intégré au filtre traditionnel ou au bloc moteur (dans le corps ou support de filtre). Mais il existe des filtres sans clapet bypass, comme le filtre permanent nitiFilter®. Ils n’en a pas besoin car la toile filtrante est nettoyée en permanence par un contre-courant d’huile filtrée (ou backflush), ce qui l’empêche de se colmater. Et si la défaillance du moteur devenait sérieuse, nul n’étant tenu à l’impossible, le nitiFilter® sera  effectivement partiellement colmaté mais agira comme un fusible. C’est-à-dire qu’il continuant à filtrer une bonne partie du flux d’huile, et reste donc fiable et majoritairement efficace sans accélérer le cercle vicieux de la défaillance.

 

A noter que tous les nitiFilter® sont munis de prises de pression qui permettent de contrôler la pression pompe (avant filtre) et la pression moteur (après filtre).

 

Vous voulez être sûr de vous et de votre moteur tout le temps ? Contactez-nous pour un kit de manomètres.

A lire aussi :
Pourquoi nitiFilter® est-il plus fiable qu’un filtre standard ?
Huile minérale, huile de synthèse : laquelle choisir ?
Conseils pour une revision auto pas cher

 

, ,