17 février 2016 Annabelle BONNAUD

N’abimez plus votre moteur en faisant chauffer la voiture par temps froid !

Les conditions de conduites déplorables de l’hiver sont déjà assez traumatisantes pour votre voiture pour que vous aggraviez les choses. Comment ? En mettant le contact de bon matin pour la « chauffer » avant de vous mettre en route. Si vous faites partie de ces conducteurs qui laisser chauffer leurs voitures au point mort par temps froid, c’est que vous avez été bernés par une légende moins inoffensive qu’il n’y parait !

C’est ce que nous apprend l’ingénieur mécanicien et ancien pilote de dragster Stephen Ciatti. Depuis 26 ans, Ciatti travaille sur la combustion moteur et s’est régulièrement penché sur tout type de combustion au Laboratoire National d’Argonne dans l’Illinois.
Pour le dire simplement, il affirme que préchauffer sa voiture au point mort, dans le froid, n’est pas seulement un gâchis d’essence. Vous privez votre moteur des composants vitaux de l’huile lui permettant de fonctionner, notamment avec les cylindres et les pistons.

 

Comment ça fonctionne

moteur pistons
Dans des conditions normales, le moteur de votre voiture fonctionne grâce à une combinaison d’air et de carburant vaporisé. Quand ce mélange entre dans un cylindre, un piston le compresse, ce qui entraine une combustion et met le moteur en marche. Mais lorsqu’il fait froid, l’essence s’évapore moins bien. Votre voiture y remédie en ajoutant plus d’essence au mélange (ce que Ciatti appelle  « rouler gras ») et c’est là que le problème débute.
« C’est problématique car vous apportez un surplus d’essence dans la chambre de combustion pour qu’il brûle mais une partie peut se retrouver sur les parois du cylindres » affirme Ciatti.
L’essence est un solvant étonnant et si vous chauffez au point mort dans le froid, pendant une certaine durée, il lavera l’huile des parois. Avec le temps, les effets peuvent être « préjudiciable sur la lubrification et la durée de vie de pièces vitales (comme les joints de piston et les enceintes des cylindres) donnant le souffle à votre moteur » ajoute Ciatti.

Contrairement à ce qu’on pense, chauffer au point mort sa voiture ne prolonge pas sa durée de vie. Elle la raccourci.

 

Une solution simple

voiture neige pelle

 

Heureusement, votre véhicule ne roule pas « gras » tout l’hiver. Une fois le moteur suffisamment chaud, la voiture retrouve son taux de consommation d’essence normal.
Vous pourriez penser qu’en la laissant chauffer, vous vous prévenez de ce problème. Mais attention : l’air chaud venant du radiateur et un moteur chaud sont deux choses différentes ! A vrai dire, l’origine problème c’est le chauffage au point mort.
« Chauffer le moteur au point mort ne l’amène pas à bonne température. En attendant, le cerveau du moteur continue d’envoyer une essence enrichie pour s’assurer qu’il y ait suffisamment de vapeur pour une véritable combustion ».
Certains vous diront que l’huile de direction (le liquide permettant la direction assistée) sera alors trop froide pour circuler normalement. «Impossible » leur répond Ciatti.

« En adoptant une conduite douce et maitrisée après avoir démarré, vous réchaufferez votre huile plus vite, entre 30 secondes et 1 minutes environ, jusqu’à la normale. »

La courroie de direction va très certainement râler mais préchauffer une voiture pendant 5 minutes n’aura aucun effet sur l’huile de direction. Aucun. L’huile de direction n’agira que si vous la sollicitez, en sollicitant la courroie de direction.

 

Ne tirez pas sur votre moteur

pot d'échappement gelé

 

Votre moteur a besoin de 5 à 15 minutes pour se réchauffer une fois mis en marche. Le solliciter dès le démarrage par une conduite agressive, c’est le mettre sous une tension inutile. Appuyer donc en douceur sur la pédale d’accélération pour commencer.
De plus, avant d’atteindre la bonne température, le moteur de voiture fonctionnera avec un mélange plus riche, diminuant votre consommation d’essence moyenne. Selon l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement du Département des Énergies, votre voiture brulera 12% moins d’essence par temps froids. Conduire pied au plancher, c’est gaspiller de l’essence selon l’ingénieur mécanique du MIT, John Heywood. Avant d’ajouter :

« Plus votre moteur est imposant, plus le chauffer au point mort consommera de l’essence »

 

Les racines du mythe

Certaines légendes ont la vie dure. Il en va ainsi de l’idée selon laquelle vous devez chauffer votre voiture au point mort par temps froids. L’origine du mythe date d’un temps où les moteurs des voitures dépendaient du carburateur. Jusqu’en 1980, les carburateurs permettaient aux moteurs de fonctionner. A partir des années 80 cependant, ce fût au tour des injections électroniques qui se distinguèrent par un capteur alimentant le cylindre avec la bonne combinaison air-essence pour engendrer une combustion. Capteurs dont les voitures dépendant du carburateur étaient dépourvues. Si votre essence était trop froide, votre voiture ne pouvait faire un mélange riche, empêchant le démarrage. Il était alors vital de chauffer le carburateur avant de conduire. Mais ce temps est révolu depuis longtemps.
Oui, vous aurez froid pendant quelques minutes, le temps que votre radiateur se réchauffe et vous envoie de l’air chaud. Mais vous économiserez aussi beaucoup de temps et d’argent.

 

 

Rafaël Panza

Tagged: , , , ,
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Comments (19)

    • Annabelle BONNAUD

      Oui tout à fait, tous ces conseils sont applicables aussi bien pour les moteurs essence que diesel.

  1. Maxime

    Ya t il un risque d’endommagement du moteur (essence turbocompressé) si une conduite agressive est exercé pendant la chauffe (40~60°) ?

    PS: Quand je parle de « chauffe moteur » ce n’est pas à l’arrêt mais bien quand je commence à rouler le matin ou en journée et que le moteur commence à chauffer petit à petit…

    • Annabelle BONNAUD

      Bonjour Maxime. Il est préférable d’attendre que le moteur arrive à température avant d’adopter une conduite agressive (i.e. montée en régime). En moyenne, il faut rouler environ 15 minutes pour que le moteur atteigne une température correcte.

  2. Samir

    Bonjour une Renaud 1.9 DTD mais du temps à chauffer si jais bien compris je doit rouler avec sans la chauffé au point mort comme sa j’économise 12 pour cent de carburant ma question est la suivante la fiabilité de se forum ?

    • nicolas

      Comme vous pouvez le lire dans cet article, les informations sont sérieuses et ne viennent justement pas des « on-dit » que l’on peut trouver ailleurs sur les forums des bricolos du dimanche

  3. Olivier

    Bonjour, suite a l’achat d’un véhicule neuf , nissan sentra SR 1.6 litres turbo 2017 , je me suis aperçus que sous la marque des moins 10 degrés Celsius , le moteur n’arrive pas a me procurer de chaleur. Cela prend 20 minutes si je préchauffe au ralentis et le ventilateur de l’habitacle a la position 1 de 25 soit le minimum , de plus si je ne préchauffe pas , cela prend plus de 8 km en ville avant même de pouvoir monter le régime du chauffage habitacle , me procurant un maigre tiédeur, de plus , après que le moteur me procure un semblant de chaleur, plutôt c’est très tiède…
    Si le véhicule se retrouve au ralentis , et que je met le chauffage a fond , l’indicateur calorimétrique
    redescend a zéro , donc je me retrouve au point quasi zéro, n’ayant qu’une tiédeur-froide…
    J’ai fait tout vérifier a ma concession car le véhicule est sous garantie n’ayant pas dépasser les 1000km , ont me dit que TOUT fonctionne NORMALEMENT , tout a été vérifier , mais le lendemain le problème s’est représenter… car la journée que la concession a vérifier le véhicule , la température ambiante était de 4 degré a l’extérieur, mais ont dit qu’ils avait quand même TOUT vérifier . ils ont tester le véhicule a toute les sauces, et vérifier densité du liquide de refroidissement, ainsi que le thermostat et vérifier la présence de poches d’air, ce que je trouve improbable en ce qui attrait au poches d’air.

    Sachant qu’un turbo n’aime pas avoir de la demande a froid, que rouler riche (gras) peut endomager , mais qu’a l’inverse je doit rouler avec le véhicule pour qu’il daigne réchauffer , comment je doit me conduire avec ce moteur , car je sais que certain moteur sont  »fragiles » par temps froid ?

    Je sais que le problème de chaleur n’est pas NORMAL , MAIS ne devrais-je pas au moin attendre un minimum de temp avant de partir sur la route avec un tel moteur?

    • Annabelle BONNAUD

      Bonjour Olivier,
      Le problème que vous évoquez n’est pas très clair : est-ce qu’on parle de chauffe moteur ou habitable ?
      Dans le cas du moteur : la température moteur doit monter progressivement, sinon c’est le calorstat qui reste toujours ouvert et le moteur prend plus de temps à chauffer (mais il chauffera toujours).
      Dans le cas de l’habitacle : si ça prend vraiment beaucoup de temps à chauffer, c’est le circuit de chauffage qui a un problème (électrovanne de réglage, poche d’air, etc.)
      A noter qu’on recommande toujours de rouler 5 minutes avant de « taper dans les tours » ou attendre que la température moteur soit au-dessus de la plage bleu.
      J’espère que vous trouverez une solution, tenez-nous au courant ! Bonne journée à vous.

  4. Henry

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec ça. La lubrification moteur s’effectue avec une pompe mecanique (donc avec le mouvement du moteur et non de la voiture) et si l’essence injectée « lave les cylindres » c’est qu’il y a de gros soucis d’injection. A chaque va et viens du piston le film d’huile se redepose obligatoirement. Aussi bien en roulant qu’à l’arrêt. Aussi l’huile de Direction assistée utilisée aujourd’hui n’est plus la même que celle utilisée il y a 26 ans. Une courante comme la dextron 3 est normalement fluide jusqu’à env -20°C. Bref… je passe encore d’autres âneries… Évitez de croire les yeux fermés les « pilotes » il faut savoir qu’un bon pilote est un très mauvais mécanicien.

    • Samy

      Il n’empêche qu’en hiver il y a une sur-injection et les parcours en ville de courte distance ne permettent pas au moteur de chauffer suffisamment. De ce fait, il y a une dilution de carburant dans l’huile qui se produit car la combustion est incomplète.

      Aussi, les moteurs modernes sont maintenant équipés de pompe à huile pilotée (le débit est déterminer par la pression d’huile de consigne) afin de réduire la demande en puissance.

      Cordialement,

      Samy

  5. J. Gadea

    Les justifications données sont bien confuses ! Essence et diesel sont amalgamées alors qu’il s’agit de principes moteur différents.
    Chauffer un moteur à l’arrêt consomme évidemment du carburant, c’est une Lapalissade ! Puisqu’il chauffe, il consomme, la chaleur ne vient pas de l’atmosphère.
    Ne pas tirer sur un moteur froid, oui, ça c’est vrai. Alors, avant de partir, faite le chauffer un peu ! Un moteur est conçu pour fonctionner à une température élevée, l’eau de refroidissement étant généralement autour des 80°.
    Bref, je ne suis pas du tout d’accord avec l’auteur, et je continuerai à faire chauffer mon moteur qq minutes (pas des heures, bien sûr !)avant de démarrer.

    • Samy

      Bonjour,

      L’article est surtout pour les moteurs essence car il s’agit d’un article américain et, en Amérique, il y a très peu de voiture diesel. Aussi, les hivers sont bien plus froid qu’en France.

      Cela ne fait pas de mal de laisser chauffer le moteur quelques minutes, mais pas 1/4 d’heure ou 1/2 heure comme cela peut se faire en Amérique (où certains utilisateurs démarre le moteur pendant qu’ils prennent leur petit déjeuner).

      Cordialement,

      Samy

  6. Colas

    Ma voiture 1.9 l disel met du temps a demmarer par le temps froid.
    Petite clio, 18 ans deja, comment l aider pour demarrer plus facilement?

    • Samy

      Bonjour,

      Il faudrait peut-être changer les bougies de préchauffage si cela n’a pas été fait.

      Cordialement,

      Samy

  7. amino256

    Mon c3 essance 1.4 année 2011 elle indique pas la température juste la lampe bleu comme quoi le moteur et toujours a température basse,? je dois suivre ces consignes? un ami mécanicien ma dis le contraire qu’il faut chauffer son moteurs! je suis perdue ! merci de me répondre svp

    • Samy

      Bonjour,

      L’important est de ne pas « monter » dans les tours tant que le moteur n’est pas chaud. Lorsque vous démarrez par temps froid, l’article publié indique que la sur-injection réalisée pour démarrer le moteur n’est pas bonne pour le moteur si on reste au ralenti (rinçage des cylindres par le carburant). En roulant, le moteur chauffera plus vite et le mode normal d’injection prendra le relais dès que la température d’eau atteint un seuil définit par la cartographie.

      Cordialement,

      Samy

    • ecureuilB3

      dans le monde aéronautique les temps de chauffe non respectés divisent par 2 le potentiel de vie d’un moteur, en cas de panne c’est le crash croyez mois ils y sont très attentifs.
      dans le monde automobile on pousse à la consommation non pas de carburant mais de pièces et réparation
      les moteurs modernes fournissent du couple à bas régime trés destructeur à froid,
      les poids lourds modernes sont équipés de sondes de température qui brident en couple et régime pour gagner en fiabilité.
      votre ami mécanicien est honnête!.

  8. Djamel

    Bonjour, moi je voudrais savoir peut-on accélérer après avoir mit le contact et que le moteur tourne, y à t-il un risque pour la batterie si j’accélère au poids mort ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *