7 novembre 2018 nicolas

le vrai prix d’une vidange

Régulièrement, lors que nous présentons le nitiFilter®, le premier réflexe de notre interlocuteur est de comparer le prix brut du produit avec le prix d’un filtre et le prix de l’huile remplacée lors de la vidange. Si cela donne une première indication, cette approche simpliste néglige d’autres coûts directs mais aussi tous les coûts indirects. En particulier si vous gérez une flotte et que vous vous intéressez à son TCO, vous savez que le prix d’une vidange va au-delà de son apparente simplicité. Ainsi, en réalité,  le véritable coût d’une vidange est en fait plusieurs fois plus élevé que le coût brut de l’huile et du filtre.

Parmi les coûts directs, il y a le coût du travail, le coût de la gestion des déchets ( filtre usagé, huile souillée ), éventuellement le prix de l’analyse d’huile et donc le coût de l’huile et du filtre.

Parmi les coûts indirects, il y a le coût d’indisponibilité, le coût de stockage ( huile et filtre ), le coût de l’ensemble du processus de commande ( filtre et huile ) et de gestion des déchets, les coûts de manutention / respects des normes sanitaires et environnementales ( nettoyage des déversements accidentels etc, équipements de sécurité ), les coûts de « supervision » de ces travaux et tous les risques spécifiques induits lors d’une vidange et les risques génériques liés à l’huile.

vidange

coûts directs

coût du travail

Celui-ci est facile à comprendre, tant par un professionnel que par un particulier. Il faut et il suffit de multiplier le coût horaire par la durée d’intervention, mais comme souvent la subtilité est dans le détail. Le coût horaire est extrêmement variable ( 30€ / h à 150€ / h – si si c’est possible, regardez la facture de votre dernier entretien ). Et pour le temps d’intervention, il faut tenir compte non seulement de l’intervention elle-même ( très variable suivant votre véhicule et le positionnement du filtre et du bouchon de vidange ), mais aussi du temps de « préparation » : déplacement du véhicule, préparation puis rangement des outils, préparation du filtre et de l’huile. Même pour ceux qui font leur vidange par eux-mêmes, ce temps existe et, à moins de préférer cette tâche ingrate, salissante et néfaste à la santé, c’est du temps perdu pour vous et votre entourage

coût de gestion des déchets

L’huile usée, le filtre usagé sont des déchets « toxiques » nécessitant un traitement particulier. Et si vous achetez l’huile en bidon, le bidon vide lui-même n’est pas un déchet comme les autres. Vous devez donc en disposer correctement, via une entreprise spécialisée ou dans des lieux dédiés. Ce coût est direct, soit explicitement – la collecte payante est autorisée en France métropolitaine depuis 2016 – soit implicitement  : il se trouvera alors noyé dans des frais administratifs / de service. Mais le recyclage a un coût, et au final c’est bien vous qui le payez. Sachant que la filière de recyclage de l’huile, très efficace en France, est périodiquement en crise1,2,3 et très dépendante des coûts des produits pétroliers, ces frais sont là pour durer et et son prix ne peut qu’augmenter.

coût de l’analyse d’huile

Si vous êtes un gestionnaire de flotte, ce point est bien connu. Avant d’être un problème, l’huile est surtout un très bon moyen de connaitre en amont les problèmes sur le moteur. Aussi vidanger l’huile, ce qui n’est pas forcément requis suivant l’état de l’huile, est en plus totalement inefficace puisque c’est se priver de tous les indices avant coureurs d’une panne sur le moteur. Et comme votre métier n’est pas de faire des vidanges mais bien d’assurer la disponibilité du matériel, c’est généralement une opération bien intégrée. Mais là aussi, du prélèvement de l’échantillon à son envoi à un laboratoire spécialisé, puis au traitement des résultats, cela nécessite du temps de main d’œuvre en plus du coût brut de l’analyse elle-même.

coût de l’huile et du filtre à huile

Pas besoin d’insister sur ce point, sauf pour signaler l’extrême variabilité des prix de l’huile ( 2€ à 10€ le litre ), de son augmentation sensible avec les huiles « modernes » ( synthèse ). Le prix des filtres est lui également variable, souvent autour d’une dizaine d’euros pour des véhicules légers mais jusqu’à plusieurs dizaines d’euros sur des camions

coûts indirects

coût d’indisponibilité

C’est sans doute le premier coût « unitaire » lié à une vidange. Il correspond simplement au fait de ne pouvoir utiliser votre véhicule pendant une certaine durée. Ce temps d’indisponibilité doit intégrer l’intégralité de l’indisponibilité et non le simple temps d’intervention. Suivant les contraintes d’organisation, il faut compter entre 1/2 journée à une journée complète. Pour en estimer le véritable prix, plusieurs méthodes sont possibles :

  • les transporteurs ont l’habitude d’utiliser le terme journalier : il correspond au financement et renouvellement du véhicule, aux assurances, taxe à l’essieu, et aux coûts indirects de structure – en France dans le transport il est estimé par le CNR entre 150€ et 200€ / j
  • vous pouvez avoir une approche plus financière : c’est l’équivalent d’une immobilisation
  • de façon plus pragmatique, c’est tout simplement le coût lié à la perte d’activité et ou le prix du véhicule de remplacement ponctuel et tous les frais afférents – à moins que vous n’ayez un atelier sur place, il faut ajouter les frais associés aux différents trajets nécessaires pour amener le véhicule à son entretien : en attendant les véhicules autonomes, il faut un chauffeur pour conduire le véhicule aller et retour, il faut prévoir en moyen de transport pour celui-ci pour revenir du garage à son lieu de travail puis pour y retourner, et ne pas oublier de mettre un prix sur tout ce temps de perdu.

coût de stockage

Les coûts par rapport au filtre sont de deux ordres :

  1. les coûts purement financiers de devoir immobiliser de l’argent pour constituer un stock de filtres pour toutes vos références
  2. les coûts, plutôt modestes à priori, d’espace de stockage à prévoir

Les coûts liés à l’huile sont du même ordre ( immobilisation et espace ) auxquels il faut ajouter les aménagements spécifiques requis pour assurer la prise en compte des risques environnementaux et sanitaires : cuve, bac de rétention ( en cas de débordement ou de fuite des cuves ), pompe de distribution, éventuellement ventilation etc…

coût de commande

En matière de coût, la meilleure recette pour les réduire reste de ne pas avoir à effectuer le travail – si vous voulez diminuer le coût du support administratif nécessaire pour assurer les commandes, le suivi des livraisons, la gestion du stock, le mieux reste de ne pas avoir à gérer tout ceci.

coût de gestion des déchets

Nous ne parlons pas ici des coûts directs, mais des éléments connexes qui viennent s’ajouter au prix payé : gants, torchons, produits d’absorption etc…. il faut non seulement les acheter, les stocker mais également les traiter de façon spéciale car ce sont des déchets souillés donc pour lesquelles le traitement par une société spécialisée à un prix

Risques spécifiques

Il s’agit des risques liés à la manipulation d’un produit, qui plus est notoirement toxique.

vidange d’huile et santé

Evidemment nous soulignons ici le fait que l’huile est composée de nombreux éléments néfastes pour la santé comme des métaux lourds, des acides organiques, des phtalates, des phénols, et des composés aromatiques – sa manipulation n’est donc pas complètement anodine : par exemple un contact régulier avec de l’huile provoque des maladies de la peau et augmente le risque de cancer de la peau.
Il faut également ajouter les risques plus terre à terre : mal de dos liés à la manipulation des bidons et aux positions par forcément très confortables pour réaliser la vidange elle-même, glissades involontaires sur des tâches d’huile etc…

L’erreur est humaine

Si la vidange n’est pas en soit un geste technique très sophistiqué, le simple fait d’ajouter cette opération engendre une multitude de risques par rapport à la lubrification : mauvaise référence d’huile ajoutée, oubli complet d’ajout d’huile ou niveau d’huile trop faible, au contraire trop plein d’huile, bouchon de vidange mal ou pas remis etc…Tout ceci va de la simple frayeur à la casse moteur. Donc son prix va de quelques euros ( il faut corriger le problème ) à des milliers d’euros.

Risques génériques

Voila un produit particulièrement sale, qui présente donc des risques par rapport à l’environnement et donc peut nuire gravement à votre réputation et à votre image. Il suffit de rechercher dans l’actualité sur votre moteur de recherche favori « pollution huile de vidange » pour vous convaincre à la fois de la fréquence de ce type de pollution et de la variété de ses causes, naturelles ( inondation ) au pas ( malveillances ). Et n’oubliez pas que l’huile est évidemment inflammable, donc vous ajoutez un risque tant par le stockage qu’au cours de la manipulation – les incendies liés à une vidange ne sont pas des évènements rares et malheureusement ils ont régulièrement des conséquences humaines dramatiques4,5en plus des conséquences matériels.

En résumé, de nombreux coûts « supplémentaires » sont associés aux vidanges – certains ( article en anglais ) estiment que le vrai prix d’une vidange est quasiment 40x le prix de l’huile seule, et ils ont des arguments sérieux. Vos propres calculs peuvent vous donner un résultat un peu différent mais c’est bien l’ordre de grandeur qu’il faut avoir en tête ( soit typiquement à minima 900€ pour une vidange de camion ). Chacun se focalise sur les coûts qui ont une incidence directe sur son budget. Mais ignorer les coûts de maintien des frais généraux de support et des fonctions auxiliaires nécessaire à son activité, donne un aperçu au mieux fantaisiste du prix « réel » d’une vidange d’huile.

 

, , ,
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

voir / ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *